Bannière 728x90
Attention ce ne sont que des conseils réalisés pour vous informer. Vérifier quand même auprès d'un professionnel.

Assurance vie fiscale 2019 – Assurance vie fiscale

L'assurance vie multisupport offre un environnement fiscal favorable par rapport à d'autres investissements tels que le compte de titres ou le portefeuille d'épargne non réglementé.

L'imposition appliquée à la police d'assurance vie dépend du type de transaction effectuée: Cession partielle ou totale, rente ou prestation de décès

Impôt en l'absence de remboursement

Si vous quittez votre l'argent dans la police d'assurance-vie est gagné exempt d'intérêts d'intérêts de l'impôt sur le revenu.
La taxation n'a pas lieu lors du décès ou de la remise partielle de l'année d'assurance.

En ce qui concerne les cotisations de sécurité sociale, les intérêts sur le fonds en euros sont soumis à des cotisations de sécurité sociale chaque année, dès leur inscription sur un compte. avec un taux d’intérêt total de 17,2% déduit directement par l’assureur.

Impôt sur le remboursement en tout ou en partie

Avec l'application de la nouvelle loi sur la fiscalité de l'assurance-vie, il est maintenant nécessaire de distinguer les paiements (et les souscriptions) effectués avant et après 27 Septembre 2017.

Paiements (et abonnements) après le 27 septembre 2017

L'option de l'impôt sur le revenu est toujours possible, mais elle n'est intéressante que si le taux d'imposition de l'épargne "à l'épargne" est inférieur à 12,8

La législation macro introduit une bonne nouvelle: un somme forfaitaire unique (PFU) de 30% C'est la fin de la fameuse phrase: "Mon argent est fixé à 8 ans … "Avec cette nouvelle fiscale, l'épargne ne sera plus intéressée à bloquer son argent pour profiter d'un impôt sur les gains en capital réduit (sauf pour plus de 8 ans pour les paiements inférieurs à 150 000 €)

[1 9459016]

 


Pour des paiements inférieurs ou égaux à 150 €

  • 7.5% des honoraires forfaitaires
  • 17.2% des cotisations de sécurité sociale (CSG) et CRDS)

>> un taux total de 24.7% [1 9459004]

Pour les paiements supérieurs à 150 000 € :

  • 12.8% sur les plus-values ​​
  • 17.2% des cotisations de sécurité sociale (CSG et CRDS)

>> un taux d'imposition total de 30%

Rémunération annuelle de 4 600 € pour une personne seule ou 9 200 € pour un couple s'appliquent à tous les contrats. Il est prioritaire sur la partie qui est taxée à 7,5%.

]

30% des plus-values ​​ont été ventilés comme suit:

  • 12,8% des honoraires ponctuels
  • 17,2% des cotisations de sécurité sociale (GSC et CRDS) )
Plus de 8 ans


Notez que la loi a donné lieu à déductions du plan lorsque le contribuable a un revenu fiscal de référence (RFR) année -2 (pour l'exercice 2018, prenez 2016 RFR) inférieur à 25 000 euros pour une personne seule et à 50 000 euros pour un couple soumis à une imposition commune.

Paiements (et souscriptions) avant le 27 septembre 2017

Pour une cession totale ou partielle, seuls les intérêts (gains en capital ou bénéfices) sont imposables.

Pour un total de remise le taux d'intérêt est déterminé par la différence entre la valeur du contrat au moment du rachat et tous les paiements effectués en vertu du contrat.

Pour un transfert partiel l'intérêt est déterminé par la proportion entre les versements et le capital obtenu.

Fermer le menu