Bannière 728x90
Attention ce ne sont que des conseils réalisés pour vous informer. Vérifier quand même auprès d'un professionnel.

Le Crédit Agricole renforce sa protection d'actifs en rejoignant Santander

La banque verte acquiert du muscle dans la protection de ses actifs. Le Crédit Agricole et Santander ont annoncé mercredi 16 avril avoir signé un protocole d'accord visant à rapprocher leurs services institutionnels d'une nouvelle entité qui représentera 69,5% du groupe bancaire français et 30,5% de l'espagnol.

La banque française a indiqué dans un communiqué que la fusion, dont l'achèvement est prévu pour fin 2019, donnera naissance à un groupe de euros de conservation et de 1 833 milliards d'euros. des actifs dans l'administration.

Les activités d'investissement et de gestion consistent en une banque qui détient des instruments financiers, tels que des actions, pour le compte d'associations et l'exécution de tâches administratives telles que le traitement fiscal.

Un marché dominé par les grands groupes américains

Il s'agit d'activités marginales où l'effet de taille est décisif et où ce marché est traditionnellement dominé par de grands groupes américains tels que BNY Mellon ou State Street. Ces acteurs investissent dans les nouvelles technologies pour réduire les coûts. Avec cette approche, le [19459109] est renforcé contre ses concurrents européens tels que le français BNP Paribas et la Société générale britannique ou britannique.

Cette entité comprendrait la filiale Crédit Agricole Caceis et les activités espagnoles et latino-américaines de Santander Securities Services (S3), filiale de Santander. Elle conservera le nom de Caceis, filiale de Crédit Agricole de conservation et de gestion des actifs, indique le communiqué.

"S3 fournirait à Caceis 100% de son activité en Espagne et 49,99% de son activité en Amérique latine" indique la déclaration et estime que le nouveau Caceis le sera "Mieux vaut profiter de la croissance des pays à fort potentiel (Amérique latine et Asie)."

Jean-François Abadie à la tête du nouveau Caceis

Jean-François Abadie , l'actuel PDG de Caceis, conservera ce rôle dans la nouvelle entité et Carlos Rodriguez de Robles, l'actuel PDG de S3, sera responsable des activités en Espagne et en Amérique latine (Brésil, Mexique, Colombie), ont indiqué les deux entreprises déclaration. La conclusion des accords est subordonnée à la consultation préalable des organes représentatifs du personnel.

"Ce projet est une nouvelle illustration de notre capacité à développer des partenariats industriels solides qui permettent aux dirigeants de notre activité", a déclaré Philippe Brassac, PDG de Crédit Agricole SA, cité dans le rapport. message.

à la bourse de Paris, à la suite de la publication de l'accord, ] de 0,36% à 12,39 euros à Madrid, le titre Santander a reçu 0,55% vers 09h45.

(avec l'AFP et Reuters)

Fermer le menu